Formations Sur mesure

Tests psychotechniques

Conducteurs de la fonction publique

Logo Mon Arbre by Planete Urgence Formation
compensée
carbone

Conducteurs de la fonction publique

Dans le cadre de leur fonction, les conducteurs de la fonction publique sont amenés à passer des tests psychotechniques.

On trouve parmi les secteurs concernés les hôpitaux, ambulanciers, préfectures, mairies, communautés de communes, collectivités locales, conducteurs de bus, ou encore les établissements publiques (écoles, lycées…).

Temps de formation
½ journée ou 1 journée

Lieu
En salle dans nos centres agréés en IDF et sur toute la France

Conducteurs territoriaux : les postes

Un conducteur territorial de véhicule exerce un emploi de catégorie C.
On retrouve dans le cadre d’emploi de catégorie C les grades suivants :
  • Conducteur : le conducteur territorial a en charge la conduite des véhicules utilitaires légers ou des véhicules de tourisme.
  • Conducteur spécialisé de premier niveau : le conducteur territorial spécialisé de premier niveau est chargé de la conduite de véhicules légers, véhicules de tourisme, ainsi que de poids lourds.
  • Conducteur spécialisé de second niveau : le conducteur territorial spécialisé de second niveau a en charge la conduite de véhicules utilitaires légers, véhicules de tourisme, de poids lourds ainsi que de véhicules de transport en commun.
  • Chef de garage
  • Chef de garage principal

Processus de recrutement des conducteurs de la fonction publique

Afin de réduire les risques d’accidents encourus par leurs salariés ayant en charge la conduite d’un véhicule et de dépister les risques d’alcool au volant, les directeurs d’établissements publics ont décidé de mettre en place des stages au cours desquels ceux-ci passent l’examen psychotechnique pour conducteur territorial ainsi que la visite médicale.

Les personnes recrutées pour un poste au sein d’un établissement public ou d’une collectivité obtiennent leur nomination de stagiaire de l’autorité territoriale chargée de la nomination. Celle-ci est valable pour une durée d’un an. Les agents territoriaux ayant été fonctionnaires avant cette nomination n’ont pas à passer le stage incluant les tests psychotechniques et la visite médicale dans la mesure où ils ont effectué au minimum deux ans de services publics effectifs à un poste de même nature. L’autorité territoriale statue sur la titularisation des candidats à la fin de leur stage.

Trois cas de figure sont possibles dans le cas où le stage du candidat n’est pas validé :

  • Le candidat est licencié s’il n’était pas fonctionnaire avant son stage.
  • Le candidat est réintégré dans son grade d’origine.
  • A titre exceptionnel l’autorité territoriale peut décider de la prolongation de la période de stage pour une durée de maximum un an.

Toutefois, l’employeur peut demander à ses salariés de repasser le test psychotechnique et la visite médicale suite à un
accident ou à un avis médical exigeant de nouveaux examens.

Notre sophrologue, en partenariat avec le CER Bobillot, vous offre une séance d’essai le mardi une fois par mois. Si vous en voulez
encore plus, bénéficiez d’un tarif préférentiel en poursuivant les séances de sophrologie en collectif ou en individuel pour le permis
avec elle.

Protocole d’examen psychotechnique : description & contenu

Support matériel :

Vienna Test System de la marque SCHUHFRIED
Leader mondial du diagnostic psychologique assisté par ordinateur, référence en la matière et validé scientifiquement.

Logiciels et modules additionnels :

Système Expert Circulation Standard

Module classement

Qu’est-ce que les tests psychotechniques ?

Les tests psychotechniques permettent de mettre en œuvre un certain nombre de fonctions cognitives impliquées dans l’activité complexe qu’est la conduite d’un véhicule sur la voie publique. La question qu’il convient donc d’étudier concerne le rapport efficience/déficit de ses fonctions cognitives tel qu’il peut être mis en exergue via les tests menés auprès des personnes concernées.
Les tests psychotechniques au CER Bobillot sont INDIVIDUELS. Chacun des tests proposés permet de recréer une situation artificielle de conduite telle qu’elle est perçue et traitée par le cerveau.

Les résultats obtenus par chaque candidat sont ainsi mis en perspective et comparés à un groupe de référence qui prend en compte l’âge, le sexe et le niveau de qualification. Le test est validé dès lors que les résultats du candidat se situent dans la moyenne de son groupe de référence.

Pourquoi un entretien préalable aux tests ?

Les données objectives et chiffrées des tests ne sauraient suffire à établir une représentation globale des capacités d’un conducteur. Le traitement qualitatif des résultats doit être clairement mis en avant. D’abord parce que certaines personnes sont peu à l’aise avec l’outil informatique et son caractère artificiel. D’autre part parce qu’une hétérogénéité des résultats aux différents tests peut être observée ce qui doit nous interroger quant à sa nature et nous mener à une analyse différentielle.

D’où l’importance primordiale d’entamer toutes les rencontres par un entretien personnalisé. Cet entretien favorise la prise de contact et permet de déceler la problématique dominante que rencontre la personne, de révéler ses motivations.

Des éléments précieux tels que le niveau de perception des risques encourus et le lien infraction/accident peuvent y être abordés. L’entretien préalable est l’espace privilégié pour faire un point rapide mais indispensable sur le vécu du conducteur, la représentation
qu’il se fait de sa situation et les ressentis qui en découlent.

Quels tests et pourquoi ?

Au CER BOBILLOT, notre équipe de psychologues présente habituellement quatre tests qui, comme mentionné plus avant, permettent de mettre au travail les fonctions cognitives essentielles impliquées dans la conduite. Ce nombre de tests peut être réduit selon les exigences.

01. Le temps de réaction

Précisément, il s’agit d’abord de faire le point sur les capacités des personnes à réagir suffisamment à temps face à une situation où une réponse adéquate est attendue. Lors de la conduite, c’est éminemment le cas lorsqu’il faut agir face à une situation de crise
ou d’urgence. L’analyse du temps de réaction se situe sur ce plan-là.

Après avoir rappelé au candidat que pendant la conduite, lorsque le cerveau traite une information, le véhicule poursuit son mouvement sans que l’on puisse agir de quelque manière que ce soit sur les commandes, il passe le test. Ce test l’expose à une
situation où il doit appuyer sur une touche le plus rapidement possible dès qu’il perçoit simultanément un rond de couleur et un son. Les autres propositions de stimulations (par ex. rond rouge et silence) ne doivent pas déclencher de réactions au risque d’être
comptabilisées comme des erreurs.

Ce test permet également de mesurer le temps de motricité. Il est en effet intéressant de coupler les résultats du temps de réaction avec le temps de motricité. Je rappelle que ce dernier mesure la vitesse d’exécution, la rapidité du mouvement (le cerveau a déjà
analysé la situation et ordonné une réponse motrice).

02. La perception globale

Lorsque l’on conduit, il est nécessaire d’embrasser le champ visuel de façon continue afin de repérer les éléments qui composent le contexte de circulation. Mais dans les faits, on dit souvent que l’on jette un œil, on fait ses contrôles. Au final, qu’est-ce que notre
cerveau retient réellement ? Le test qui permet de recréer cette situation se présente sous la forme de vingt images présentées rapidement (1/2 seconde). Le candidat doit ainsi repérer jusqu’à cinq éléments figurant les usagers ou les situations les plus
communes (piéton, véhicules, deux-roues, panneaux et feux tricolores).

Par-delà le fait qu’un nombre suffisant d’éléments doit être repéré (qualité de la perception globale), c’est une fois encore l’analyse qualitative qui permet d’affiner les résultats et d’en faire état à la personne. Ainsi, il peut être utile de repérer les zones de vulnérabilité et/ou les efficiences avérées (par ex. une bonne détection des piétons mais des feux tricolores moins bien repérés).

03. La concentration

L’étude de la capacité de concentration est essentielle. Conduire implique d’être vigilant et met en action bon nombre d’automatismes.En fonction des contextes de circulation, la capacité cognitive de concentration peut être plus ou moins émoussée (trafic dense, milieu urbain/autoroute, météo défavorable, stress du conducteur, fatigue…) Le test utilisé pour mesurer cette appétence place le candidat dans une situation complexe où il doit faire face à trois natures différentes de stimulations. C’est-à-dire qu’il est confronté
successivement et de façon aléatoire à des stimuli sonores, visuels et moteurs (actions sur deux pédales droite/gauche).

Le cerveau est ici mis à l’épreuve, sous tension durant quatre minutes (version courte du test). Le logiciel adaptatif se “colle” aux compétences du candidat. Ainsi, la présentation des stimuli est accélérée si le candidat répond correctement ; elle est ralentie lorsqu’il “décroche”.

L’intérêt est justement de créer une situation d’inconfort de manière à rendre compte des effets éventuels de fatigue cognitive et son incidence sur le temps de réaction. Face à l’abondance des stimuli et confronté à une contrainte réelle, il est intéressant de repérer si le candidat s’efforce plutôt de donner des réponses – mêmes fausses – ou s’il laisse passer (omission) les éléments qu’il n’est plus en mesure de traiter correctement.

04. La coordination bi-manuelle

Ajuster ses mouvements en fonction de ce que l’on voit est également un invariant qui se retrouve impliqué dans la conduite. La maîtrise gestuelle est en effet systématiquement convoquée. Cette habilité qui s’opère entre les yeux et les mains peut être bien
appréhendée dans le test de coordination bi-manuelle. Il s’agit pour le candidat de faire passer une bille de couleur dans un parcours en essayant d’être le plus précis possible et dans un minimum de temps.

Le parcours est conçu de manière à ce que le candidat puise dans ses compétences motrices pour combiner un double mouvement (horizontal et vertical) afin d’arriver au terme de l’épreuve. Ce test demande également une grande concentration. Notons que le
candidat doit effectuer quatre passages sur le même parcours. Cette répétition “du même” permet d’entrevoir les effets d’une éventuelle lassitude face à “du connu” tout en suivant avec précision l’évolution voire l’incidence au fil du test de cet “ennui” en termes
de qualité du tracé et de vitesse d’exécution.

  • Stéphane J.
    Psychologue spécialisée Sécurité Routière. Aime la moto et le ski. Dans l'équipe depuis presque 8 ans.
    Sandra J.
    Sandra J.
    Psychologue spécialisée Sécurité Routière. Impliquée dans le milieu associatif. Plus de 10 ans au sein de CER Bobillot.
  • Amal T.
    Amal T.
    Psychologue spécialisée Sécurité Routière. Photographe et cinéphile. A rejoint l'équipe en 2017.
    Joy L.
    Joy L.
    Psychologue spécialisée Sécurité Routière. Fan de mode et de stylisme. Dans l'équipe depuis presque 9 ans.

Une labellisation garantissant un service de qualité. Cette signature agit comme un manifeste pour chacun des 2 000 enseignants experts du réseau : elle exprime la volonté, la force et la conviction des CER à tout mettre en œuvre pour offrir des conditions d’apprentissage les meilleures possibles aux élèves afin d’en faire des candidats de qualité très bien préparés à l’obtention de l’examen et à leur future vie de conducteur.

Logo École conduite qualité

Le label Qualité de l’État obtenu par le CER Bobillot vous garantit des informations claires sur votre parcours de formation et des formations à la conduite et à la sécurité routière de qualité. Un engagement qui nous permet de vous proposer des formations spécifiques avec une équipe de professionnels qualifiés, un accueil et des moyens pédagogiques au service de vos objectifs.

Témoignages

  • La formation,
    c'est vous
    qui en parlez
    le mieux !

    Christian Chea / Prox' by Raid Aventure Organisation

    Brigadier-Chef de Police
    22/11/2019

    Centre de formation possédant une excellente réputation, nous nous sommes naturellement dirigés vers le CER Bobillot. Une réputation vérifiée par la hauteur de la qualité de l'accueil et de l'enseignement reçu, qui fait du CER Bobillot, l'unique école de conduite que nous avons choisit pour l'ensemble des bénévoles de notre (suite…)

    01/07
  • La formation,
    c'est vous
    qui en parlez
    le mieux !

    Cyril Robert / Les Compagnons du Devoir

    Coordinateur culture générale
    07/02/2019

    Depuis plusieurs années, CER Bobillot intervient dans nos centres de formation d'apprentis en Île-de-France.
    Grace au professionnalisme des formateurs, nos apprentis, dont certains en grande difficulté, ont bénéficié d'une formation de qualité.

    02/07
  • La formation,
    c'est vous
    qui en parlez
    le mieux !

    Laure Daldosso / Stade Français

    Assistante Centre de Formation Stade Français
    04/12/2019

    Le CER Bobillot a permis à nos jeunes rugbymen de préparer leur code et leur permis malgré de fortes contraintes d’emploi du temps (entrainement quotidien + école). Nous sommes donc ravis de renouveler notre collaboration avec eux cette année, pour le plus grand plaisir de nos joueurs ! Merci encore (suite…)

    03/07
  • La formation,
    c'est vous
    qui en parlez
    le mieux !

    Candy Naujon / Free - Protelco

    Responsable Emploi Carrières
    10/04/2018

    Nous travaillons avec le CER Bobillot depuis bientôt 7 ans sur la thématique de la conduite préventive et écologique . Cette collaboration nous a permis un meilleur accompagnement dans notre politique de prévention du risque routier. Les formateurs sont à l’écoute de nos besoins, tout à fait enclin à proposer (suite…)

    04/07
  • La formation,
    c'est vous
    qui en parlez
    le mieux !

    Lionel Busson / SCUF

    Président omnisports
    21/10/2019

    Depuis plusieurs années, les adhérents adultes du SCUF bénéficient du sérieux de la formation au code, à la conduite (et au rattrapage de points !) dispensée par le CER BOBILLOT et sa dynamique équipe. Le Club remercie par ailleurs le CER BOBILLOT pour avoir mis en place une formation au (suite…)

    05/07
  • La formation,
    c'est vous
    qui en parlez
    le mieux !

    Pierre Guettre / Moulin Vert Paysages


    19/12/2019

    Le CER Bobillot forme nos candidats aux permis remorques depuis plusieurs années avec pour constance le professionnalisme des formateurs Arnaud et Bernard qui transmettent leur expérience indispensable à la réussite aux examens et à la conduite journalière de notre matériel.

    Je salue également la gentillesse de Laetitia, de Pascal et (suite…)

    06/07
  • La formation,
    c'est vous
    qui en parlez
    le mieux !

    Matthieu Bauroy / Enedis

    Service Prévention (P2S)
    18/05/2019 / 10 ans de partenariat

    Un GRAND merci au CER Bobillot pour ses précieux conseils et sa parfaite pédagogie. Je recommande cet organisme de formation à 200%. Formules adaptées à nos besoins, rendez-vous rapide.
    Mise en place d’atelier prévention , d’audites de conduite , sensibilisation aux risque 2 roues sur mesure.
    Encore MERCI (suite…)

    07/07

Retrouvez nos autres formations entreprise

Avatar Lia H.
Lia H.
Coordinatrice
Avatar Laetitia Ludek
Laetitia Ludek
Directrice
Avatar Audrey M.
Audrey M.
Conseillère

 

Besoin d’une aide personnalisée et précise dans vos recherches ?

N’hésitez pas à nous laisser un message, nos collaboratrices vous répondront le plus rapidement possible.

Sinon, venez nous voir directement ! 😉

Laisser un message

Cookie
Les cookies sur cerbobillot.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies susceptibles de réaliser des statistiques de visites ou de permettre de vous proposer des services, offres ou promotions adaptés à vos centres d’intérêts, sur le site ou par communiction directe (email, sms…).

Plus d'infos